AC environnement et la certification amiante mention ? L’avis de DEMOLDIAG !

opérateur de repérage amiante


AC environnement, l’ordonnance du Conseil d’État suspendant la certification amiante mention !

Voilà ce que DEMOLDIAG en pense :

La société AC Environnement en déposant une requête auprès du Conseil d’Etat a simplement défendu un avis qui lui est propre et surtout ses intérêts stratégiques. Certes il aurait été pertinent de différer de quelques semaines l’entrée en vigueur de l’arrêté du 16 juillet 2019 afin de permettre à tous la bonne prise en compte des nouvelles modalités (notamment sur la mise à jour des rapports de repérage).

Mais que la société AC Environnement essaye de nous faire croire par une communication habile qu’elle a agit dans l’intérêt de tous, c’est nous prendre pour des imbéciles ou essayer de faire prendre des vessies pour des lanternes.

Sur la certification amiante avec mention, depuis des mois, la DGT, les fédérations professionnelles, médias (presse écrite et web) ont relayé cette information annoncée lors de salons professionnels et diverses conférences… Donc tous savaient que cette obligation de disposer de la certification avec mention pour réaliser les repérages amiante avant travaux serait obligatoire dés la sortie de l’arrêté.

Le fondement de la requête d’AC environnement n’est-il pas plutôt lié au fait qu’ils n’étaient volontairement pas prêts ? Former et certifier des opérateurs au niveau mention prend du temps. Cela génère une dépense importante en plus de la perte d’exploitation liée à l’indisponibilité des opérateurs. Ne serait-ce pas pour des questions financières et organisationnelles que la société AC environnement a souhaité attendre espérant ne jamais voir cette obligation être applicable ?

Comment croire que la société AC Environnement a souhaité se positionner en défenseur de la profession et faire preuve d’empathie à l’égard de ses confrères qui avaient, pour une majorité d’entre eux, pris la décision de se préparer à répondre à cette obligation, alors même que depuis des années le développement d’AC Environnement est fondé sur l’obtention de marchés visant à récupérer un gros volume d’affaire à des niveaux de prix très bas.

Chez DEMOLDIAG plus de 90% des opérateurs sont formés et certifiés amiante mention, nous avons même pris soin d’organiser en urgence un webinaire fin juillet pour informer les entreprises du réseau afin de les aider à prendre en compte les dispositions de l’arrêté du 16 juillet 2019.

Tout comme d’autres acteurs du marché, chez DEMOLDIAG nous attendons et espérons une réaction rapide des ministères afin de remettre en application dans les meilleurs délais la certification amiante avec mention associée à une obligation de formation. La certification des organismes de formation exigée à compter du 1er janvier 2020 permettra encore un peu plus de garantir la compétence de tous les opérateurs du marché.

Vu le brouhaha autour de la certification amiante avec mention, personne ne pourra plus dire qu’il n’était pas au courant, alors ceux qui voudront à l’avenir réaliser des diagnostics amiante avant travaux dans les immeubles bâti seraient bien inspirés en allant se former et se certifier.

A bon entendeur…


Arrêté du 16 juillet 2019 – repérage amiante avant travaux : que faut-il savoir ?

Publié le : 6 Sep 2019

Retour aux actualités